Les tâches comptables de l’assistant(e) : nouvelle mission

Public :

Personne travaillant en entreprises et débutant dans la comptabilité.
Assistante, secrétaire, conjoint collaborateur.

Prérequis :

Connaitre l'organisation et le fonctionnement de son entreprise. Connaissance de la langue française.

Objectif :

Au terme de la formation, le stagiaire devra être capable de :

Appliquer les nouvelles fonctions apprises.

Etudier un bilan et un compte de résultat.

Comprendre le langage du banquier et de l’expert-comptable.

> 2 jours de formation en discontinu avec alternance d’apport théorique et d’exercices d’applications pratiques.

Programme(s) détaillé(s) et Bulletin(s) d’inscription :

Téléchargeables en format PDF

Avant de nous adresser le bulletin d’inscription, s’assurer par téléphone des disponibilités de ce stage.

TACHES COMPTABLES DE L'ASSISTANTE- 12 ET 19 SEPTEMBRE- DAMMARIE

Tarifs :

500 € HT

Résumé de la formation Les tâches comptables de l’assistant(e) : nouvelle mission

L'essentiel : les pièces comptables (Achats, ventes, règlements, paies, tva…)
Collecter, vérifier, comptabiliser…
Comprendre le rôle et le fonctionnement de la comptabilité en entreprise
Les principes comptables
Le plan comptable
Le bilan : actif et passif
Flux et données comptables
Le compte de résultat
Les supports comptables (journaux, balances, grand livre...)

Les principes :
La méthode de la partie double : qu'est-ce que saisir une pièce comptable ?
Les liens entre les outils comptables : journaux, grand livre, balance : quelle incidence à chaque écriture ?
L'utilité d'une comptabilité comme outil de gestion : tris, tableaux, comparatifs…
Lire un bilan facilement : comment est-il construit ? ou trouver une information ?

"Les tâches comptables de l’assistant(e) : nouvelle mission"

* Champs obligatoires
Les informations qui vous concernent sont destinées à un usage interne et ne seront en aucun cas transmises à des tiers. Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi Informatique et Libertés)